sur le jeux - Partie 3

Publié le par gigagil

* Une intrigue unique !


Tous les éléments précedemment cités définissent le point ultime de ce jeu. Elément unique et révolutionnaire en tous points. Le mélange Interconnectivité, Histoire et société provoque des scénarios improbables, complexes et sidérant.

Sidérant pour un jeu vidéo, où normalement le scénario est ficelé à l'avance sans aucunes surprises avec un "mal" bien identifié. Ici rien de tout cela.
Les divergences sont aussi nombreuses que le nombre d'individu peuplant la communauté, chacun défendant ses intérêt, sa vision du jeu et son petit pouvoir. Le scénario évolue sans cesse, prenant des chemins insoupçonnés, recoupant d'autres éléments, devenant de plus en plus flou et incertain. Qui est l'ennemi ? Les autres, ceux qui sont loins et différents.

Sidérant par l'infinité des scénarios, les combinaisons sont multiples et inépuisables. Les joueurs, s'aidant de l'Histoire, déroulent la vie des Royaumes.

Sidérant par le réalisme, car les évènements de notre monde ne se résumaient pas à une lutte entre le bien et le mal, mais à des causes beaucoups plus profondes et compliquées. Ce sentiment ressort clairement en jouant à ce jeu, provoquant un plaisir toujours neuf et plein d'entrain.

Bref, rendez cous compte que vous vivez dans un monde unique plein de rebondissements, de secrets et de complots....


Conclusion


Voila donc ce qui ressemble fort à un premier traité de philosophie des RRs.

Il reste de nombreux points à aborder et à compléter, Chose que je ferais surement par la suite, car les RRs est un jeu foisonnement et sans cesse dans l'innovation, nous y verront donc des évolutions et des nouveautés.

Enfin j'espère vous avoir fait comprendre la position de certains joueurs et leur comportement, mais surtout la chance unique que vous avez en jouant à ce jeu que je qualifie de révolutionnaire par toutes ses caractéristiques que je vous ais décris.

Bien à vous, frèreNico


Commenter cet article