sur le jeux - Partie 2

Publié le par gigagil


*Le multijoueur


Autre élément unique dans ce jeu : les relations entre joueurs. Le jeu fonctionne grâce aux liens qui unissent les joueurs (corporations, ordres, guildes mairie, duché, partis politiques et bien d'autres.), de véritables cercles de sociabilités se sont créés formant ainsi, une société virtuelle a part entière.
Le jeu est actuellemnt ce qu'il est, grâce avant tout aux joueurs et à leur interconnectivité.

La grande originalité de ce jeu est en effet la présence exclusive de joueurs sans la moindre trace d'une quelconque intelligence artificielle.
Un codage efficace et des supports de communications bien exploités ont permis de créer l'une des toutes première société entièrement virtuelle, extrèment complète, ludique et retraçant une période historique, comme nous l'avons vu.

Cette société est extrèment complexe.
Et il y a deux caractéristiques majeures à retenir :
-La première ; Chacun a une place au sein de cette société et a son utilité.
-La deuxième ; Tout le monde a les mêmes chances pour se hisser au sommet de cette société.

Cette société peut donc être qualifiée de parfaite pour l'égalité des chances de chacun. Ce qui départagera les joueurs sera uniquement la régulière présence de celui çi au sein de la communauté, mais aussi sa capacité à rassembler les foules (aspect sociologique que nous traiterons plus tard) et à s'immiscer dans les cercles de sociabilités.

Le jeu compte extrèmement sur les supports de communication d'internet.

-En premier lieu le forum, lieu grouillant de vie, c'est le coeur des RRs. Et cela sans compter les nombreux forums alternatifs, où chacun peut développer son personnage gràce à sa verve fraichement acquise, utilsant de mieux en mieux cet outil.

-Autre support non moins utilisé : la discussions instantanée. Elle bien sur très bien exploitée par le jeu (taverne, bière, bonheur) et sert grandement au joueur et au jeu.

-Et enfin le moyen le plus rudimentaire de communiquer (si j'ose dire) : la relation épistolaire. Le jeu l'intègre ainsi que les forums.

L'individu se construit à l'aide de ces supports avec les relations avec les autres. Il ne peut y avoir de marginaux vivant en dehors de la société (la programmation l'interdit), il se doit donc de construire son personnage en collaboration et sous le regard des autres joueurs nécessaires à son évolution.

Ce jeu est donc le résultat d'une somme d'individus qui font le jeu (dans le cadre donné par les concepteurs) et fonctionne comme un réseau géant.

L'influence même de ces groupes et de certains réseaux, par leur nombre et leur convictions, peuvent directement infléchir sur le jeu lui même, en mettant en lumière certains points auquels les concepteurs avaient fait abstraction et en les poussants dans un sens voulu.
Les joueurs font le jeu, à la différence de tous autres MMOGs.
De là résultera des atouts majeurs pour ce jeu.
Ce multijoueur combiné à une période historique permettra une intrigue unique et extrèment riche. De même il apportera des aspects sociologiques très interessants à étudier.


*L'aspect sociologique


Et bien comme toute société, la recherche du pouvoir est au centre de celle-çi. Cette recherche est certes maquillée, camouflée, dissimulée, masquée, mais elle bien là et elle gouverne la plupart des joueurs.
Les hauts faits d'armes, la gloire et la réputation sont les leitmotiv des plus grands (et des débutants), même si beaucoups le nient.

Toutefois, il ne faut pas voir le pouvoir comme nous pourrions le comprendre dans notre société actuelle, associé à une vision autoritaire, intolérante et servile pour la population. Non il n'y a rien de négatif.

Toutes actions et tous évènements sont bénifiques pour le jeu et pour son scénario, personne ne vous prouvera le contraire. Vous jouez à un jeu vidéo pour que être actifs.

L'ambition du pouvoir est donc quelque chose de sain dans ce jeu.

Les seules choses pouvant être vues comme nuisible au jeu, seraient des actions à l'encontre du plaisir du joueur.
mais il n'y en a pas, car la programmation est là pour éviter ce genre de dérive. Seul des cas de piratages enrayeraient probablement le jeu.

Les manières d'acquérir de la reconnaissance et du pouvoir sont multiples.

-Il y a les méthodes traditionnelles, briguer un mandat à la mairie puis une poste sur la liste électoral. La meilleurs situation est celle du duc qui vous permet de posséder un pouvoir presque absolue, permettant ainsi de vous inscrire dans les annales (Voyez Cmdt, Phooka, helric, thamior, Caedes, Goel et d'autres). Le titre de duc est la voie royal vers le renom.
L'autre moyen, même si il en est très proche, et de se faire connaître par le RP.

-Des rôles Rp très précis existent comme tribun de la plèbe, lieutenant ou pair du royaume. Ces fonctions sont pratiquement institutionnalisées dans la société RRs. Certains rôles peuvent être importants pour "le cursus honorum" du joueur.

-Les ordres parallèles, sont aussi légions. Ces guildes sont très diverses et foisonnantes. les corporations professionelles, les ordres religieux, les partis politiques, les ordres militaires, et pleins d'autres. Avec les villages ces cercles sont les cellules de base de la sociabilité d'un joueur. Certaines guildes sont plus ou moins influentes et peuvent permettre une renommée importante (je pense notamment à l'Eglise ou à la LYS par exemple).

La biographie est peut être le summum de la carrière, et les concepteurs l'ont très bien compris en collaborant à la toute première biographie des RRs sur le désormais célèbre Cmdt.

Les responsabilités dans cette société sont très nombreuses et permettent à de nombreux joueurs de satisfaire leurs ambitions.
Il est aussi intéressant de repérer les différentes façons de se faire entendre par les joueurs, l'éloquence et le bagoue est une qualité primordiale pour la carrière d'un joueur.

Tout ce que l'on peut faire dans ce jeu, la réalité nous en empêche, alors nous en profitons pour satisfaire de multiples fantaisies et de multiples fantasmes (incarner le roi ou le pape) avec son personnage.
Mais ça peut être aussi une manière de fuir la réalité mais là c'est un autre problème...

Enfin il est assez gaussant de voir les similitudes entre les comportements des joueurs et ceux de notre société. Bien que les choses soientt différentes et ne peuvent pas, je crois, êtres comparées. Les objectifs et les conséquences sont tout autresque la réalité.

Par exemple, il n'y a pas de "mal" (il fait partie du jeu et participe au plaisir du joueur, c'est la raison d'être de nombreuses guildes et de nombreux joueurs), il n'y a pas de religions (il y a des visions du jeu, il y a le pouvoir, mais il n'y a pas la croyance telle que nous la connaissons), Bref.
Il n'y a que des éléments qui participent à une intrigue toujours plus prenante pour le plaisir du joueur.

Toute la communauté des RRs est tournée vers ces évènements, que tous attendent pour y participer, et qui font vivre le jeu.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article